ARCHIVE

A MA ZONE II

CLAUDINE LEBEGUE

ÉVÈNEMENT GRATUIT
17 mai 2013 À 20:30
50 Avenue de Lorraine, 57190 Florange
Voir un plan

Claudine Lebègue sera de retour dans la Vallée de la Fensch le soir du 17 mai à la Passerelle. Elle viendra nous imager son nouveau livre « A ma zone II » accompagnée de son accordéon, de son talent et de ses mots qui nous réchauffent.

A ma Zone est un roman autobiographique en trois volets. Récits courts, simples, directs, souvenirs universels, d’enfance, de femme, d’amour et de sang, A ma Zone II arpente les trottoirs de cette fille de banlieue, née en même temps que son HLM, qui a choisi l’étendard de la différence et de la liberté.

A ma Zone I, paru aux Éditions de La Passe du Vent a été sélectionné pour le Prix de L’inaperçu 2011.

© Sabine Li, Yannick Perrin et Ghislaine Mathieu
 
 Extraits[…]Il est interdit de mendier et de troubler de quelque manière que ce soit la tranquillité des voyageurs dans le métro sous peine d’amende.
Dommage pour tout le monde. Moi, dans le métro, j’ai appris à chanter. C’est ma plus grande école, mes hautes études, mes hauts fourneaux. J’ai appris à viser. J’ai appris ce que donner une chanson veut dire. J’ai appris à recevoir le regard des autres. Et mes voyageurs visiblement, portaient bien leurs noms. Ils voyageaient, on voyageait, tout le monde voyageait. Et tout ça dans un commerce très équitable puisque chacun donnait ou pas ce qu’il pouvait, ce qu’il voulait. Le métro, voilà une école gratuite pour les artistes et d’utilité publique.
Donc : après ces quatre années passées dans vos boyaux, chère RATP, j’arrive à terme de ma formation et en qualité de chanteuse pulmonaire, je m’en vais chanter à l’air libre et je me casse en emportant la caisse, c’est-à-dire : votre odeur de sueur, vos bruits de couloirs, vos portes plaintes, la voûte pisseuse de vos cieux, le soleil blême de vos néons, vos bouffées de chaleur, les hurlements de vos freins, les râles de vos pensionnaires, j’emporte tout, avec moi et pour toujours. Je m’en vais chercher l’inspiration, l’expiration, d’autres airs pour les poumons de mon biniou mais je garderai à jamais, dans les souterrains de mes chansons, la voix de chemins de fer que vous m’avez ouverte.
Salut
J’ai aimé.
Paris 1983

PARTAGE ||

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Spectacles Nancy
JAZZPOTE
Crédit Mutuel
France 3
Ville de Fameck
France Bleu
Région Grand Est
Val de Fensch Communauté d'agglomération
Département de la Moselle
Ville de Thionville
Précédent
Suivant